Articles

Affichage des articles du avril, 2016

Le Merlerault ... Pour une tasse de café! ...une explosion meurtriére

Image
Le 18 septembre 1944, l'explosion qui a fait 27 morts au Merlerault Un cauchemar... quelqes semaines aprés l explosion ....| 

La commune est libérée depuis le 15 août 1944, la vie reprend son cours en cette fin d'été. Le lundi 18 septembre aurait dû être une journée ordinaire, mais ce sera le cauchemar. Le plus triste souvenir de la guerre.
Le dimanche 17 septembre 1944, les convois militaires américains traversent le village à vive allure. La population enthousiaste salue les soldats qui lancent cigarettes, bonbons, conserves, chewing-gum, ramassés avec fougue et imprudence. L'ambiance est euphorique, c'est le bonheur.
Les " red ball " étaient de convois exceptionnels bénéficiant      d une certaine priorité en raison des événements                                      



le Red Ball a Sées














Photos prises de ma fenêtre place du Parquet

Le soir, vers 20 h, un convoi s'est arrêté pour le bivouac, à la grande joie des enfants et de nombreux curieux.…

Evasion des aviateurs rescapés du crash de Belfonds Juillet 1943 Témoignage

Image
Complément aux témoignages de Maurice Quentin ,Robert Aubin , et Joseph Onfray concernant l'évasion des aviateurs rescapés du crash de Belfonds Juillet 1943



Je fais référence au témoignage de Maurice Quentin 1er Octobre 1978 Fonds Vigile 41 J 5 ADO ( Crash du 4 Juillet 1943 Belfonds ) ci joint en annexe et auquel j'apporte les précisions suivantes :


La lecture du rapport d'évasion de l'US Air Force no 263 de Willard E Freeman ,l'un des deux évadés blessés avec Charles Mankovitz ,document issu des archives de Maxwell Alabama reçues en 1998 ,me permet de confirmer et de compléter le témoignage de Maurice Quentin en y ajoutant


Les noms des trois évadés qui figurent dans le rapport de l'US Air Force et de la RAF . Les trois évadés en question avaient été hébergés chez Victor Chevreuil et pris en charge par Albert Terrier et Jacqueline Frelat accompagnée d'un enfant . Ils avaient pour nom


Willard Freeman mitrailleur USAF 3…

Radio Londres..... une arme de guerre

Image
En 1942 , l’exaspération et la rancune des hommes plaçés sous le joug germanique se faisaient de moins en moins silencieuses
Un message secret de la radio de Londres annonçait le lieu du parachutage et la date du rendez vous Encore fallait il que l’avion de la RAF soit présent à l’endroit précis et dans une nuit uniquement éclairée par la pleine lune Nous les jeunes nous en étions conscients mais dans l incapacité d aider nos glorieux ainés

Echappant aux tirs de la DCA et aux chasseurs de nuit de la Luftwaffe , l’avion anglais devait naviguer feux éteints dans la pénombre ,repérant les points stratégiques ,lacs ,ponts lignes de chemin de fer, cours d’eau , villes calfeutrées ..enfin toutes sortes de signes distinctifs avant de trouver enfin un terrain identifié par la présence au sol de lampes torche formant une lettre de reconnaissance Il s’agissait de larguer à cet endroit précis les containers de munitions et de médicaments attendus par les résistants

Radio Londres une arm…